Bienvenue à LOUPERSHOUSE

LOUPERSHOUSE Ellviller
Charmante commune de Moselle

LOUPERSHOUSE
Histoire et seigneurie lorraine

ELLVILLER Loupershouse
Un cadre agréable

Son histoire

BLASON : coupé d’or au loup passant de sable et de gueules au massacre crucifère d’or.

Loupershouse, Commune du Canton de Puttelange en 1790, est rattaché depuis 1802 au canton de Sarreguemines.

Le loup symbolise le nom de Loupershouse (du mot latin germanisé Luporumhausen), maison des loups.

Le bois de cerf avec la croix est l’emblème de Saint-Hubert, patron de la paroisse d’Ellviller. Les couleurs jaune et rouge sont celles de la Lorraine.

Deux versions se disputent l’explication du nom de la localité. Selon certains, le nom pourrait être issu du mot loup en latin, pour d’autres, le toponyme proviendrait à la fois du patronyme d’un chef germain « Lupard » et du suffixe « Hus ».

C’est en 1409 qu’apparaît la dénomination « Das Luppers Husen ». Puis en 1594, Luppertzhausen, en 1871, Lupershausen, et enfin en 1918, Loupershouse.

Ellviller, commune en 1790 du canton de Puttelange, en 1801 du canton de Sarralbe, en 1802 du canton de Sarreguemines et depuis 1811 rattachée à Loupershouse, appartenait d’abord à la seigneurie de Puttelange, puis vers 1600 à la châtellenie lorraine de Sarreguemines.

La propriété foncière, les droits de haute justice, étaient partagés entre les abbayes de Wadgasse, de Saint-Avold et de Neumunster. En 1581, le duc de Lorraine acquit la souveraineté sur les biens de l’abbaye de Wadgasse en Lorraine ; de plus, par l’acquisition de Hombourg-Haut, Saint-Avold et ses dépendances dans la même année, il devint alors maître d’Ellviller. Les biens ducaux, d’abord réunis au domaine de la seigneurie lorraine de Saint-Avold, furent donnés ensuite en fief à Jean Arneth, conseiller des comtes de Nassau-Sarrebrück, qui dut se reconnaître vassal des ducs de Lorraine pour tout ce qu’il possédait dans ce village. En 1608, Jean et Philippe Arneth, ses fils, seigneurs et hauts justiciers, y tenaient un plaid annal et ordonnaient aux échevins de fixer les limites de leur domaine. En 1612, ils firent la reprise pour Ellviller, fief mouvant du duché de Lorraine, « Office » de Sarreguemines : quelques années plus tard, en 1625, la reprise fut faite par Henri de Willer et les autres héritiers des Arneth. Trois ans après, le fief passa aux mains des Sôtern de Sarrebrûck. Les sires de Warsberg y possédaient également des terres qu’ils vendaient au couvent des Bénédictines à Saint-Avold.

Du village disparu de Johannisweiler, il n’y avait qu’une seule maison située sur le ban de Loupershouse ; les autres maisons appartenaient déjà à Farschviller au 18ème siècle.

Les roues de la Verichmühle, qui datent de 1808, ne tournent plus depuis 1897.

Avant 1847, Loupershouse et Ellviller étaient annexes de la paroisse de Farschviller : depuis 1847, Ellviller est paroisse autonome de l’archiprêtré de Sarreguemines avec Loupershouse pour annexe. L’église, dédiée à Saint-Hubert (3 novembre), fut démolie en 1940 et reconstruite en 1965, en même temps que celle dédiée à Saint Mathieu (21 septembre).

Durant la seconde guerre mondiale, la commune fut évacuée le 1er septembre 1939 à Condéon (Charente), les mineurs à Liévin-Lens (Nord).

Loupershouse fut libéré par les Américains le 4 décembre 1944.

Sources : « L’arrondissement de Sarreguemines » par Monsieur Joseph ROHR

BLASON : coupé d’or au loup passant de sable et de gueules au massacre crucifère d’or.

Localisation

Mairie de Loupershouse

Téléphone : 03 87 09 61 02

Salle Polyvalente de Loupershouse

Impasse du Stade, 57510 Loupershouse

La mairie

Adresse : 102 Rue Principale, 57510 Loupershouse
Téléphone : 03 87 09 61 02
Fax : 03 87 09 46 04
Horaires d’ouverture :
Lundi : 8h à 12h et 13h30 à 16h
Mardi : 8h à 12h et 14h à 19h
Mercredi : 8h à 12h
Jeudi : 8h à 12h et 13h30 à 16h
Vendredi : 14h à 19h
Permanences du Maire et des Adjoints : Mardi et Vendredi de 19h à 20h

Design de Mosaik | Propulsé par Mosaik | Mentions légales